Bientôt le retour des golden seventies ?

Ci-dessous, les courbes de deux trackers le SPY (SP500) et le RSP ainsi que la force relative. Beaucoup de Traders court terme (Daytrading) utilisent le RSP en parallèle avec l’évolution du SP500, surtout en unités de temps réduites comme en 5 minutes parce que le RSP est presque toujours précurseur ou du moins et surtout le ratio RSP :SPY.


Présentation de l’ ETF (RSP). Cet ETF a les mêmes actions que le SPY, mais avec des pondérations égales. Cela signifie qu'il favorise les petites et mid-caps en son sein. En revanche, le SPY favorise clairement les grandes capitalisations. La faiblesse relative dans les petites et moyennes capitalisations est négative pour l'ensemble du marché et plaide pour une attitude prudente à l'avenir. Ici, sur cette vue en semaine ce n’est pas trop visible mais je regarde souvent le SP500 et le RSP en UT 5 ou 15 et vous seriez surpris de la puissance d’anticipation de celui-ci en effet, une fois que le RSP se refuse de poursuivre la tendance, le retournement est proche.

Saviez-vous que sur un an, sur plus de 515 fonds communs de placement qui ont le SPX comme benchmark (indice de référence), seulement 24% parviennent à battre le performance de celui-ci. Cela sous-entend aussi que chez ces professionnels de la gestion 76% font moins bien que l’indice et qu’ils s’attendent à voir un retour du marché baissier. La peur des pertes et des mauvaises performances joue un rôle psychologique important dans leurs prises de décision d'investissement.


Ces frustrations se reflètent dans une récente enquête qui montre que l'exposition aux actions à long terme vient de tomber à 44,1%, ce qui est inférieur à l'allocation de 47,2% de l'année dernière à même époque comme en témoigne le AAII American Association des investisseurs individuels) seulement 22,19% des investisseurs sondés croient encore en une poursuite de la hausse ces prochains mois .

En général, il est bon de savoir que lorsque la lecture du sentiment haussier est en dessous de 25% une hausse moyenne de 5% s’en suit dans les jours qui suivent , et c'est exactement ce qui s'est passé la semaine dernière le SPX a grimpé de 4,3% par rapport à son point bas intra Day. Pour le plus long terme, le niveau de pessimisme est tellement élevé que je suis de plus en plus persuadé que la correction à venir ne sera probablement pas le début d’un nouveau marché baissier, plus on avance et plus je trouve que la situation actuelle ressemble de plus en plus à 1977/78 les news de l’époque étaient elles aussi très mauvaises et pourtant, quelques mois plus tard une superbe hausse avait vu le jour.